MAÎTRISER LE RISQUE MARCHE: VOUS ETES L’ELEMENT CLE

Classé dans : VOUS | 0

Psychologie du traderAu début de mon apprentissage des marchés, j’étais un vrai boulimique des techniques pour savoir quand acheter, quand revendre, où placer mes ordres, etc.
J’ai emmagasiné un grand nombre de théories et de techniques sur les marchés. J’ai ensuite testé et sélectionné celles qui donnaient les meilleurs résultats sur un compte de démo. Certaines techniques étaient prometteuses et je pensais avoir trouvé le Graal. Je suis ensuite passé sur un compte réel en étant confiant de ma force, mes connaissances, mes techniques et de mes tests.

Logiquement en confiance, j’ai pris mes premières positions sur le marché et les premiers résultats furent moyens par rapport à mes tests. Je ne comprenais pas cette différence et peu à peu j’ai apporté des modifications à ma technique et j’ai changé ma gestion du risque. En gros, je ne respectais plus ma stratégie et ma technique. Mes résultats se sont dégradés et j’ai eu un gros crash. J’ai remis en cause ma technique en me disant que je n’avais plus les bons paramétrages, les bons indicateurs, etc. Je suis retourné sur le marché avec de nouvelles certitudes. Malgré de meilleures résultats, je n’étais pas toujours pas satisfait.


Après de longues réflexions, des discussions avec d’autres pros du marché et des recherches, j’en suis venu à conclure que le problème venait de moi. J’avais des lacunes au niveau de mon mental et mon comportement n’était pas adapté pour réussir sur les marchés. Je n’avais pas encore la psychologie de trader pour réussir.

Le travail que j’ai effectué sur ma psychologie fut long mais les résultats ont suivi. Aujourd’hui encore je travaille activement sur moi car je peux largement progresser mais surtout retomber dans mes travers.

 

UN DÉFICIT RÉCURRENT

 

Avec le blog vendresonble.fr sur la gestion du risque prix des marchés céréaliers, j’ai constaté les mêmes problèmes avec mes lecteurs. Ce qui était plus surprenant, c’était à quel point ce phénomène touchait les agriculteurs.

En effet, leur but principal est de vendre au meilleur prix et de se couvrir contre une baisse. Je me suis aperçu que nombre d’entre eux avaient abandonné la gestion du risque et l’avait délégué à leur coopérative agricole en vendant à un prix moyen en raison de leur déception vis à vis de leur utilisation des marchés.

J’ai retrouvé ce phénomène chez des artisans comme les bijoutiers ou encore des chefs d’entreprise.
En les questionnant, je me suis aperçu qu’ils avaient un déficit dans leur mental qui les empêchaient souvent de réussir. Ce problème pouvait être la peur de prendre de mauvaises décisions ou un problème relationnel avec l’argent comme la cupidité.

Sur les marchés, ce sont des êtres humains qui sont à l’origine des décisions d’achat et de vente.
Pourquoi certains achètent et d’autres vendent la même chose au même moment ????

Si nous étions tous rationnels, nous ferions tous la même la même chose au même moment. Seulement voilà, nous avons tous des besoins différents et des manières de prendre des décisions différentes. De plus, contrairement à ce que l’on peut penser, nos décisions sont très influencées par le contexte environnemental et l’émotionnel. Il faut donc apprendre à canaliser ce qui se passe dans notre cerveau.

LA CLÉ DU SUCCÈS EN TRADING

Ainsi, travailler sa psychologie et son comportement est la plus importante clé du succès sur les marchés financiers. Toutes les enquêtes menées auprès des meilleurs traders le prouve. D’ailleurs, ces mêmes professionnels le confirme quand on les interrogent. Le plus important pour réussir sur les marchés c’est la maîtrise de sa « tête » !!!!

Alors, si vous êtes gérant d’entreprise, cadre ou encore agriculteur, vous allez me dire : « tu racontes des conneries Mikael ». Je ne suis pas Trader et cela ne me concerne pas ». Et bien vous faites fausse route et cela peut vous coûter très cher. Toutes les personnes confronté à gérer un risque de cours rencontrent ce problème de maîtrise de leur mental et de leur comportement.

 

Pas encore convaincu ??? Vous n’êtes pas seul. Et pourtant… D’ailleurs, c’est le sujet le moins garni en littérature sur le thème des marchés. Pourquoi ???

Tout simplement, les débutants pensent que le Graal se trouve dans la technique et donc le potentiel de vente de livres y est le plus important… Combien de débutants survivent aux marchés ? Moins de 5 %. Combien sont réellement rentable ? A peine plus de 1 %. Pensez vous être plus malin que 99 % de ces personnes ??? J’en doute…

 

Alors si je ne vous ai pas convaincu, je suis certain que votre propre expérience le fera à ma place.
Un de mes premiers lecteurs sur Vendresonble me l’a confirmé récemment.
Il m’a dit : « je ne te croyais pas au début quand tu disais que la psychologie est le plus important. Maintenant, je suis d’accord avec toi à 100 % ». Voilà pas besoin d’en rajouter plus, n’est ce pas Manu ?

 

Dans la section « VOUS » du blog, on parlera essentiellement du mental et des comportements face aux marchés et ses risques. J’ai longuement hésité aussi à aborder le thème de l’organisation mais j’ai décidé d’en faire une section à part car cela concerne aussi le choix des outils, des partenaires, etc.

 

Et vous, qu’est ce qui vous bloque mentalement pour réussir ? Faites nous en part dans les commentaires ci dessous.

Laisser un commentaire